Lucrezia Lerro est une écrivaine italienne publiée en France depuis 2021, Au fond de la mer, la vie est légère (Sul fondo del mare c’è una vita leggera) est son troisième livre traduit en français. À sa sortie, son roman Il y a des jours où je suis heureuse (Certi giorni sono felice) est sélectionné pour le prix Strega.

Également poétesse, Lucrezia Lerro est l’auteure des recueils L’amore dei nuotatori (2010) et Il corollario della felicità (2014).
La nave di Teseo a publié La giravolta delle libellule (2017) L’estate delle ragazze (2018) et Più lontano di così en 2019. Il sangue matto a été réédité en 2021 par le même éditeur. Son dernier roman Gli uomini che fanno piangere (Ces hommes qui font pleurer) paru en 2022 est en cours de traduction.


Carelle D., après des années d’études en sciences humaines, section psychologie, se tourne vers l’enseignement dans les quartiers sensibles de la région parisienne, puis auprès d’enfants handicapés à Nice, avant de poser ses valises avec son mari et leurs enfants dans le sud-ouest de la France où elle continue d’enseigner.

En 2020, Carelle D. écrit son premier recueil de poèmes Catharsis, paru aux éditions Maïa. La même année, elle autopublie son thriller Ecchymoses, que L’Écharpe d’Iris éditera au cours du premier semestre 2024 dans la collection L’Écharpe indigo.

Carelle D. participe également à divers concours poétiques dont celui du prix littéraire du pays de Buch. La maison d’édition Poésie.io lui a notamment décerné une médaille dargent. Membre du collectif « Elles préfèrent le court », ensemble d’autrices liées par le même plaisir d’écrire, elle s’engage à leurs côtés dans diverses manifestations culturelles. La lecture et l’écriture sont ses deux passions associées à la course à pied.

Vous pouvez la retrouver, la lire et échanger via son compte instagram : carelle__d


Né dans les Hauts-de-France en 1989, Alexandre Devaux Bonduel a toujours été imprégné par les mondes imaginaires et les univers fantastiques.

Auteur émergent, sa trajectoire atypique reflète sa passion pour la musique, les bandes dessinées et les romans fantastiques ainsi que son amour indéfectible pour sa famille.

Alexandre ne s’imaginait pas devenir écrivain. Son parcours était plutôt orienté vers les mathématiques et les statistiques avant que la vie ne prenne un tournant inattendu. La perte tragique de son fils l’a plongé dans un profond chemin de deuil et de réflexion, où l’écriture comme la musique sont devenues son exutoire. Un moyen de donner un sens à sa douleur et de partager son expérience avec le monde.

Alexandre pense déjà à de nouveaux horizons, laissant libre cours à son imagination et aux mondes extraordinaires qui le font rêver, où la résilience illuminera pour toujours les moments les plus sombres.

À travers son premier livre Les étoiles ne piquent pas, Alexandre a trouvé une voie d’expression et de guérison.

Présent sur les réseaux, vous pouvez le retrouver et échanger avec lui via son compte Instagram : lesetoilesnepiquentpas, Facebook, LinkedIn.


En juin 2000, après avoir été le fondé de pouvoir d’une banque, directeur commercial dans l’immobilier et dirigeant de société, Frederick Candon décide de changer radicalement de vie, non sans douleurs. Il utilise ses expériences comme des atouts pour tracer une nouvelle route et s’initie à la sculpture sur fer, à la peinture, puis à la photographie. Il crée un atelier boutique à Versailles et, durant plus de vingt ans, il exerce son art comme peintre et sculpteur dont les œuvres sont proposées en galeries.

Depuis tout petit, il aime se faire remarquer, être dans la lumière ; le fait sans doute d’avoir un oncle comédien de théâtre et acteur connu (André Weber) a dû résonner en lui dès l'enfance.

Fin 2017, retraité, il décide de se laisser pousser la barbe et postule auprès d’agences de mannequins seniors. Commence alors une nouvelle aventure, celle qu’il na pas osée ou que ses parents ne l’ont pas laissé tenter ; la banque, c’était bien plus rassurant.

Frederick a la parution de deux récits autoédités à son actif  : Ma mère a la zeimeure (2012) et Chroniques d’un quinqua ordinaire (2013). Son roman Sous l’œil de l’ange paraîtra chez L’Écharpe d’Iris dans la collection L’Écharpe bleue au printemps 2024.

Vous pouvez le retrouver sur son site : www.frederickcandon.fr


Renzo Ardiccioni est né en Italie, à Atri, l’ancienne Hadria.

Il obtient un doctorat en Sciences de l’information et de la communication, à l’Université de Rennes. L’auteur travaille comme maître de conférences en sciences de gestion à Le Mans Université.
Il a publié différents articles relatifs au futurisme, au management, au marketing et à la psychologie de la communication. Il vit désormais entre Rennes et l’Italie.
Sa passion pour l’écriture et la poésie ne l’a jamais quitté ; ce qui lui a permis d’obtenir une reconnaissance au-delà des Alpes. Son roman Trois jours sans portable traduit en français a été publié aux Presses du Midi.

L’Écharpe d’Iris publiera son roman noir Gustavo. Son livre de psychologie positive Ottimo presente. Otto lezioni di psicologia positiva per cambiare in meglio la nostra vita - titre français : Carpe diem a été publié par Giovanni Fioriti Editore.


Marie St-Vaast a grandi dans le nord de la France, puis vécu tour à tour à Paris, dans l’océan Indien, en Provence, dans les Caraïbes, en Amazonie et au cœur du Grand Est aujourd’hui.

Contemplative, hypersensible, elle a trouvé dans l’écriture la respiration nécessaire pour transcrire ses voyages intérieurs et ses émotions.

Riche de multiples enseignements et expériences Un oiseau sur l’épaule qui paraît aujourd’hui dans la collection L’Écharpe orange est son troisième roman.

Son héroïne nous convie à un fascinant périple aux confins de l’ensorcelante et mystérieuse forêt amazonienne tout au long d’une prodigieuse quête de soi.

 

© Delphine studio


Née en 1981 dans la métropole lilloise, Céline Marcot vit toujours dans sa région natale auprès de son mari et de ses deux filles.

Après des études de Lettres Modernes, elle commence sa carrière par l’enseignement du français en lycée, puis passera le concours de professeur des écoles pour faire la classe aux plus petits. Elle enrichit par ailleurs son expérience professionnelle en faisant plusieurs reconversions qui l’amènent à découvrir le monde de la santé, de l’hôtellerie ou encore du service à la personne, des métiers de l’accueil et de l’humain qui correspondent à ses valeurs profondes.

Amoureuse des mots, des livres et de l’écriture, Céline bouillonne de mille idées et foisonne de projets. Elle a déjà fait paraître en autoédition deux albums jeunesse ainsi qu’un petit jeu de cartes drôle et éducatif.


Ingénieur en informatique de formation, Hervé Maurel a travaillé pour de grands groupes internationaux, ce qui l’a amené à voyager dans le monde entier.

Il dirige aujourd’hui sa propre entreprise d’ingénierie horticole dans le sud de la France.

L’écriture a toujours été pour lui une passion, un refuge. Il s’est d’abord essayé à la poésie puis à la fiction.

La route est belle est son premier roman publié, L’Echarpe d’Iris ayant été sensible à l’atmosphère de son histoire aux personnages attachants, qui permettent autant l'immersion dans le récit qu’une identification du lecteur quant à ses propres références.

Au travers des thèmes de l’amour, de l’art et des relations familiales conflictuelles, son livre traite des difficultés à tracer son propre chemin. Ce faisant, l’auteur confronte un univers essentiellement masculin, le monde de la route et des routiers, avec les projections relatives à la place des femmes dans la société, grâce à Natacha, une héroïne qu’on n’est pas près d’oublier. 

Beaucoup dautres autrices, auteurs arrivent, les manuscrits sont en cours de lecture…